THESES EN CO-TUTELLE

La cotutelle de thèse permet à un doctorant rattaché à l'ED SMRE ou un doctorant d’une université étrangère partenaire de réaliser une thèse en alternance entre son établissement d’origine et un établissement d’accueil étranger.

 

Ce dispositif vise à instaurer et à développer une coopération scientifique entre des équipes de recherche françaises et étrangères en favorisant la mobilité des doctorants.

 

Les candidats en cotutelle effectuent leurs travaux sous le contrôle et la responsabilité d'un directeur de thèse dans chacun des pays concernés.

 

La cotutelle se déroule dans le cadre d'une convention liant les deux établissements, et conduit à la délivrance d'un diplôme conjoint ou d'un double diplôme : la répartition de la charge de travail et celle des frais sont fixées à l’avance.

 

Attention : le doctorant doit s’inscrire annuellement dans les deux établissements dans lesquels il prépare sa thèse, en se conformant aux conditions d’inscription en vigueur dans chaque pays.

 

Les doctorants règlent leurs droits d’inscription dans l’un des deux établissements partenaires (précisé dans la convention) et sont exonérés des frais de l’autre établissement sur présentation d’un certificat d’inscription.

 

A l’issue de la thèse, le doctorant reçoit le grade de docteur de l’Université dans laquelle il est inscrit  et le diplôme équivalent de l’université étrangère.

 

Les conditions d'inscription, de soutenance et d'admission sont régies par l'arrêté du 25 mai 2016.

 

Si vous souhaitez une information plus complète, vous pouvez consulter cette notice explicative

 

Pour connaître les modalités propres à chaque établissement, n'hésitez pas à contacter :

 

  • Pour l'Université Lille, sciences et technologies :

Service des Relations Internationales
Tél : 03 20 43 67 11
Fax : 03 20 43 40 03
Catherine FORTUNATO - Courriel

 

  • Pour l'Université du littoral-Côte d'Opale :

Carole LAGATIE - Courriel

 

  • Pour l'université d'Artois :

Nathalie LETURQUE-CARTON - Courriel

 

  • Pour l'Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis :

Marie-Hélène FRAPPART - Courriel

 
ContactCrédits